Créer et gérer une prévente Ulule, comment ça marche ? 2/3

Partie 2 : Comment me suis-je préparée à ma prévente Ulule ?

Réflexions et sondages

Tout d’abord, il faut savoir que l’idée d’une campagne de sociofinancement me trottait dans la tête depuis longtemps — depuis des années en fait. En effet, j’avais commencé à étudier des préventes de livres pendant la production du Secret d’Iauridhren, mais puisqu’il s’agissait du dernier tome d’une série, j’ai plutôt opté pour une prévente intime, uniquement sur mes réseaux. Cette prévente m’a d’ailleurs donné une idée de ce qui pouvait être des contreparties intéressantes et de comment je pouvais gérer une petite quantité d’envois. Je me suis aussi fiée à cette campagne, et à une analyse de mes réseaux sociaux et de ma communauté, pour prédire qui participeraient à une éventuelle prévente pour les Trahisons.

Une fois plus avancée dans les Trahisons, j’ai renoué avec l’idée d’une prévente sur plateforme, et ma communauté m’a confirmé qu’elle me suivrait si je me lançais – si une majorité m’avait dit qu’elle n’était pas à l’aise avec le concept, je ne serais pas allée de l’avant. Forte de ce soutien, j’ai monté divers sondages qui m’ont permis de déterminer les meilleures contreparties à créer et quel objectif serait le mieux adapté à ma communauté. Entre-temps, j’ai étudié PLEIN de campagnes Ulule ayant des romans dans le même genre ou non que le mien, des campagnes financées avec succès, des campagnes qui ont été un échec. J’ai étudié les contreparties offertes, j’ai regardé l’évolution des participations sur la durée de toute la campagne, les contreparties favorisées par les participants, bref, BEAUCOUP de campagnes.

Liens utiles

En plus d’étudier et de sonder, j’ai trouvé quelques articles qui m’ont guidée dans cette grande aventure du Ulule.

  • Cette série de trois articles par Valéry K. Baran, qui m’a beaucoup aidé à appréhender tout ce qui entourait une campagne ( en gros, il faut faire des maths. Beaucoup de maths. Et de la divination, aussi, si possible. )

https://www.baran-tiefenbrunner.com/2019/05/13/sortir-un-livre-avec-ulule-1-3-comment-preparer-sa-campagne

  • Cet article porte sur une campagne de manga, MAIS son auteur offre différents tableaux Excel qui peuvent s’avérer extrêmement pratiques pour votre planification de prévente / projet de sociofinancement. Personnellement, je me suis inspirée des tableaux pour créer les miens !

https://www.mangakoaching.com/formation/faire-de-sa-campagne-ulule-un-succes/

En résumé

Quand est venu le moment de me lancer, j’avais donc :

    • une liste de contributeurs quasi-assurés et potentiels (grâce à mes sondages et analyses des réactions à mes réseaux sociaux),
    • des idées de visuels et de contreparties (grâce à l’étude d’autres campagnes),
    • des devis pour la création de mes différents petits cadeaux, des évaluations de mes frais de livraison nationaux et outremer (après avoir fait des recherches, beaucoup de recherches),
    • des tableaux excel avec une multitudes de scénarios pour la prévente (différents nombres de livres papier, epub, différents paliers atteints et ajustements au montant à débourser avec l’ajout de contreparties, etc.)
    • et un calendrier avec l’horaire des publications de ma campagne à venir, incluant la pré-campagne.

    Deux mois avant la date de début de campagne que j’avais choisie, j’ai contacté Ulule, puis j’ai commencé à monter ma campagne. En plus de celle-ci, j’ai préparé le visuel de mes publications d’animation de la prévente ( des dizaines, probablement même des centaines, d’images ).

    Quand je dis que j’étais prête le jour du lancement de la prévente, j’étais PRÊTE.

    Et honnêtement, je recommande à tous ceux et celles de faire de même – c’est moins angoissant que tout soit prêt et même plus, et de pouvoir s’adapter selon les besoins, que de se retrouver à devoir créer un visuel à la dernière minute ou à chercher une idée de publication en pleine campagne.

    Petit détail supplémentaire…

    Quand le moment du lancement de la prévente est arrivé, ça faisait 1 mois que je faisais de la promotion sur le projet. Tout ça aussi était préparé à l’avance, et je crois que c’est la combinaison de cette préparation et de l’engouement de ma communauté pour le projet qui m’a permis d’atteindre le 100% aussi rapidement.

    Vous voulez connaître mes conseils pour réussir votre propre campagne ? L’article suivant est pour vous !